Déclencheurs – J2 défi worht it

2 choses ont déclenché ce défi.

La première, est que je me suis trouvée devant une pierre : la Rhodonite.

Sur internet en peut trouver que la rhodonite est lié à la confiance en soi… et au passage à l’acte.

Et d’action il me fallait !!!

Pourtant, c’est la bouille de cette pierre qui m’a le plus plu.

Ses dessins ressemblent à la fois à des cicatrices (le fameux clan des cicatrices, vous connaissez ?) et à des micros-plantes. J’étais subjuguée par ce mélange d’organique et de cristal.

Il ne m’en fallait pas plus pour rentrer chez moi avec cette jolie pierre (que je reluque intensément… oui, on est d’accord, ça fait très Tolkien « mon préciiiiiiieux »)

rhodonite-cabochon

La seconde, est l’article Unworthiness que je partageais avec vous dans le post d’hier.

Unworthiness = le fait de ne pas se sentir assez (aaaah le charme de l’anglais à qui un mot suffit pour exprimer une vraie palette d’expression !) et ce sentiment est un vrai POISON.

Breaking-Off-Unworthiness-1200x630

J’avais déjà évoqué hier (et de nombreuses fois tout au long de ce blog) le fait de ne pas me sentir assez face au jugement des autres (parents, amis, critiques d’art, …)

Mais il n’y a pas qu’eux.

Il y a aussi le manque d’estime de soi pour réaliser ses rêves.

Je sais que c’est lui, le poison, LE FAUTIF qui me retient en arrière.

Lui, qui ne me permet pas d’exprimer pleinement la personne que je suis !

Les idées sont présentes. Elles sont bien notées, classifiées, … le soucis, c’est que ce sont des idées grandioses et que ça fait peur. A côté, on se sent tout petit. Surtout si on se sent déjà minus… qu’est-ce que je vaut moi, du haut de mes 30 ans face à ces idées ?

J’ai eu le déclic plusieurs fois dans ma vie. Notamment grâce au livre de Gilbert, Comme par Magie… et son idée sur… les idées (les idées choisiraient les messagers, soit nous, humains, pour les rendre vivantes dans la matière : que ce soit un livre, une peinture, une composition musicale… ensuite nous sommes libres d’accepter ou non de les incarner (le fameux libre arbitre.))

jf76ecIYrN

 

Moi ? J’ai très envie d’incarner ces idées. C’est un HONNEUR.

Mais j’ai la frousse.

Parce que je suis rikiki!

 

On me souffle alors que les idées ne sont pas bêtes. Elles ne peuvent pas choisir quelqu’un qui n’en aurait pas la capacité.

Avoir peur de ne pas être assez, n’est-ce pas finalement injurier ces idées ? En plus de nous injurier nous, bien sûr…

 

Alors finalement… est-ce que je manque d’estime face à ces idées ou face à la façon dont ces idées seront reçues dans le monde ? 

Bon. Je vais méditer là dessus en regardant ma délicieuse rhodonite…