Créativité et féminin sacré ?

 

Nous avons la chance de vivre une époque fabuleuse !

Les enseignements du féminin deviennent de plus en plus faciles d’accès, et nous pouvons partager, entre soeurs, jusqu’à l’autre bout de la Terre !

Parce qu’il était important, pour moi, d’expérimenter ces informations, de créer… j’ai tissé peu à peu les principes de l’art thérapie avec les diverses pratiques sacrées, dans des ateliers en ligne, faciles d’accès.

Je vous propose d’aller plus loin que la simple découverte. Je vous invite à

l’intégration !

 

Méditations guidées, questionnements, mouvements profonds, collages, partages entre soeurs, peintures intuitives, exercices par le corps, tirages de tarot, méditations chamaniques, … se conjuguent tous, pour vous apporter une nouvelle vision des enseignements et vous permettre d’en intégrer les différentes sagesses en profondeur.

 

 

Ce que la féminité sacrée m’a appris sur : 

◊ Ma créativité ◊

Artiste, je ne me plie pourtant pas aux desiderata de productivité dans le domaine de l’art. J’aime explorer de nouvelles choses ! Je peux peindre des grandes toiles en série puis décider de m’accorder du temps à créer des mandalas sur argile, des tableaux de laine… je ne refrène pas ma créativité sous prétexte de cohérence. Je la laisse se multiplier, s’étendre, sans autre but que de suivre mon propre cheminement intérieur, les voix de mon âme.

◊ Le respect de ce que je suis ◊

Je suis de plus en plus à l’écoute de mes cycles et je m’autorise à aller à mon rythme. Je pourrais créer plus de classes ou peintures en bousculant mes processus… Pourtant j’ai choisi de faire en fonction de mes élans : tantôt inspiration et repos, tantôt création et partages.

◊ La compassion ◊

J’ai également décider de materner mes enfants de façon différente, en optant pour l’instruction en famille. J’ai à coeur de développer ce sentiment maternel que l’on a dans nos tripes de femmes. Pour moi il ne s’agit pas d’une faiblesse de mère, comme notre culture moderne le revendique. Contrairement à cette idée reçue qu’une séparation est bienfaisante pour parents et enfants, nos enfants sont plus sociables (car ils ont intégré les règles de vie en société dans la société, aidé par un exemple constant) et plus mâtures (ils ont plus de compassion pour les autres.)

◊ Ma relation à ma Terre et à mon corps ◊

Alimentation responsable et écologique. Fréquemment végan, toujours végétarienne. J’ai fait le choix d’une alimentation vivante, bonne pour la Terre (avec qui les femmes sont très en relation), mais aussi dans le respect de mon corps et celui de mes enfants.

◊ Ma spiritualité ◊

Nous avons tous une part spirituelle en nous. La développer nous permet de vivre une vie plus épanouie et joyeuse. A cause de mes attirances personnelles, je me suis tournée vers l’éco-spiritualité (le chamanisme) qui a nourrit mon intuition (la peinture intuitive m’a permis de créer des oeuvres qui ont du sens).

Avec la pratique, j’ai affiné ma connexion avec la Terre sur un autre plan. J’ai augmenté mes perceptions énergétiques et multiplié les expériences inoubliables. Ma féminité s’est épanouie dans une relation profonde avec la Déesse, jusqu’à la plus belle reconnaissance de mon investissement : mon ordination de prêtresse d’Isis a eu lieu en juillet 2020, après 4 années en tant que dévot.

◊ Mon autonomie ◊

Je suis persuadée que la femme ne peut se développer que dans un esprit communautaire bienveillant. Pour moi, être autonome n’est pas un synonyme de solitude ! C’est une voie vers la découverte de notre authenticité et vers l’acquisition de plus de confiance en soi. Bien que nous soyons magnifiquement entourées, nous sommes les seules à pouvoir accéder à notre intériorité et trouver notre chemin.

 

 

 

Des ateliers aux multiples couleurs : 

Sans rechercher la moindre appropriation culturelle, nous plongerons dans les mystères du féminin, dans ses cycles et ses potentiels.

L’essence de chaque spiritualité est la même, c’est pourquoi, nous nous emploierons à n’utiliser les différentes sources culturelles, que comme point de départ.

En restant fidèles à notre identité, nous ne nous montrons pas seulement respectueuses mais nous permettons aussi de guérir la blessure européenne de la femme sacrée : la sorcière. 

Sur le territoire européen, et cela pendant des siècles, nous avons été privées des savoirs guérisseurs des herbes, de l’intention, de la connexion aux mondes intérieurs… c’est pourquoi, vous ne trouverez pas d’indication de plantes ou de pratiques exotiques, mais bien une adaptation des sagesses, pour nous permettre d’accéder à nouveau à notre pouvoir de femme. Ce savoir est là. Il suffit d’une étincelle (les spiritualités d’ailleurs) pour le réveiller.

Plusieurs voies vous attendent sur SheArtsWild :

Note : les ateliers « femme sauvage », « feu du coeur » et « rayonne l’amour » ont été intégrés dans l’atelier des Portes de la Déesse. Si vous avez déjà suivis certaines de ces classes, merci de me contacter afin de bénéficier d’un tarif aménagé.

 

Selfy créatif sur la Voie de la Rose

 

L’importance de l’intégrité : 

Parce ce que honneur, respect et intégrité sont des valeurs que je défends chaque jour, j’ai souhaité expliciter clairement mes engagements et ma façon de vivre, sur cette page.

Partager les sagesses du féminin c’est essentiel, mais exigez aussi que votre guide y adhère au quotidien !

 

 

➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳

 

SheArtsWild est née dans une explosion colorée. Une réaction chimique et sensuelle à laquelle 3 ingrédients ont suffit pour lui donner vie : féminité, monde sauvage et pigments précieux. Depuis, elle cherche (car forcément SheArtsWild est une « elle » !) à rayonner d’authenticité, que ce soit dans le processus créatif lui-même (intuitif, libre et salvateur) ou dans des oeuvres originales colorées, fraîches et généreuses.

➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳