AI8 – Au labo

 

 

Jour 7 : en pratique !

 

Bienvenue dans la cuisine sauvage ! Au programme : débouchage d’huiles essentielles et mélanges… chimiste de métier, je dois avouer que c’est ma partie préférée du programme ! C’est là que la magie opère, que les huiles se rencontrent et s’ajustent… c’est là que notre impatience atteint des sommets avant de pouvoir tester NOTRE recette.

 

 

Des élixirs de cristaux ?

Il m’arrive d’ajouter dans mes recettes, des élixirs de fleurs de Bach mais aussi des élixirs de pierres ou cristaux! Peut-être que votre recette demande également un de ces ingrédients ?

Les fleurs de Bach se trouvent facilement en pharmacie, les élixirs de cristaux sont plus rares. Mais la bonne nouvelle, c’est que nous pouvons créer ces dernières nous-mêmes avec presque rien !

Les principes d’action de ces deux types d’élixir est strictement le même, car elles utilisent chacune la mémoire de l’eau pour véhiculer les énergies vibratoires des fleurs sauvages ou des cristaux. Unies avec des HE, elles peuvent donc agir en symbiose dans une même direction.

Il faut cependant respecter une seule grande règle! Les pierres doivent impérativement supporter l’eau (et ne pas se dissoudre ou s’abîmer dedans comme c’est le cas pour les hématite, magnétite, sélénite, shungite, …) et les cristaux ne doivent pas contenir d’éléments toxiques comme le plomb, le cuivre ou le chrome par exemple (amazonite, chrysocolle, galène, lapis-lazuli, pyrite, …) Il existe une méthode indirecte pour pouvoir tout de même utiliser ces cristaux (comme pour un bain marie) mais je ne trouve pas les résultats excellents. A vous de voir et d’essayer, vous aurez peut-être de meilleurs conclusions !

Il suffit ensuite de stabiliser l’eau appelée « teinture mère » avec un peu d’alcool blanc (vodka, etc…) ou du vinaigre (blanc ou cidre) pour la garder plus longtemps. On les consommes comme les fleurs de Bach, 2 à 4 gouttes dans un verre d’eau, 1 à 3 fois par jours (environ 21 jours ou dès que l’effet ressenti se garde dans le temps). Il est aussi possible d’en ajouter quelques gouttes à votre bain (comme pour les Fleurs de Bach, pensez-y !)

Pour pouvoir mélanger l’élixir de cristal à votre synergie, vous pouvez remplacer l’eau teinture par une huile teinture. Le principe est le même ! L’huile doit cependant être stable (comme avocat, jojoba, macadamia, olive, ….)

 

 

Méthode : 

  • Se laver les mains
  • Nettoyer la pierre choisie à l’eau clair. Si besoin, la purifier (fumée de sauge ou d’encens suffisent en général pour des utilisations « normales » des cristaux!)
  • Placer la pierre dans un saladier ou un bol en verre
  • Verser la quantité d’eau que vous voulez, c’est à vous d’estimer votre besoin. Choisir une eau de source peu minéralisée. Pour l’eau du robinet (en campagne) vous pouvez la laisser s’éventer 1h minimum avant de l’utiliser (pour laisser s’échapper tout le chlore des traitements).
  • Recouvrir le tout d’un film alimentaire plastique (pour éviter que des poussières ou des insectes ne tombent dedans et meurent…)
  • Placer votre installation au Soleil pendant 3h environ. Ce sont ses rayons qui vont agir comme un dynamisant, qui sont d’autant plus énergétique tôt le matin (au lever du Soleil, il y a plus de « prana » dans l’air) mais vous pouvez aussi compter sur l’intensité des rayons solaires vers midi. En plus, l’utilisation d’une fleur de vie peut-être une bonne idée 😉 et pourquoi pas ajouter des mots positifs sur le verre (à la façon d’Emoto ?)
  • Se laver les mains une nouvelle fois
  • Retirer la pierre à la main ou avec une cuillère
  • Remplir un flacon propre avec l’eau aux 2/3 et ajouter 1/3 de conservateur (vinaigre ou alcool). Si vous utilisez toute l’eau dynamisée dans les prochains jours, vous n’avez pas besoin de conservateur !

 

 

Suivre la recette…

Composer une synergie nécessite quelques précautions et matériel. Les seringues et pipettes jetables se trouvent facilement (en pharmacie par exemple) ou sur les sites de création de produits cosmétiques (Arma-zone toujours). Pour les huiles essentielles, pas de soucis, le système de goutte à goutte permet un ajout propre et facile.

Veillez à utiliser des gants à chaque fois. Dans la vidéo suivante, je ne pouvais pas le faire puisque je regarde l’écran de la caméra et je n’avais aucune précision avec mes gants de vaisselle 😉  (et vous pourrez voir que j’ai de l’huile sur les doigts, je n’ai pas d’allergie à ces huiles, ouf ! Mais ne fait pas comme moi bien entendu !)

Je vous souhaite un agréable visionnage et une joyeuse préparation !

 

 

Lien de la vidéo : composition pratique

Mot de passe : rollon

Musique : Devouring the stars et Burning bone de Kyrstyn Pixton

 

 

Le prochain chapitre sera dédié à l’exploration créative des huiles… préparez vos pinceaux !

 

 

 

<– Jour précédent                                                 Retour à l’accueil                                              Jour suivant –>