FDC01 – Présentation

 

 

 

 Présentation 

 

 

Qu’est-ce que le feu du coeur ?

Le feu du coeur est un outil chamanique puissant qui nous nourrit énergiquement et permet d’accéder à des états de conscience visualisateurs et créateurs.

Veuillez noter que lorsque j’utilise la terme « chamanique » je ne me limite pas à une culture spécifique : amérindienne ou maya, totltèque, mongole, celtique, … mais pour évoquer la capacité humaine à faire prendre forme le sacré. Vous pouvez remplacer ce mot par n’importe quel autre qui vous plairait davantage ou vous mettrait plus à l’aise comme : outil psychologique, alchimique, … ou sacré tout simplement !

C’est une capacité qui transcende totalement notre appartenance religieuse —-> Peu importe vos croyances personnelles, vous pouvez activer votre feu du coeur!

D’ailleurs ce feu s’ouvre naturellement de lui-même lorsque nous tombons amoureux 🙂 Il ne s’agit pas de découvrir une nouvelle sensation, mais bien de retrouver ce sentiment déjà connu. Ce sentiment absolument délicieux qui fait crépiter notre poitrine.

Serait-ce possible de vivre dans cet état en continu ? Oui, quasiment !

Cet atelier correspond à l’aménagement d’un court programme que j’avais partager pour apprendre à stimuler ce feu intérieur mais aussi à le diriger.

Voici, dans cette vidéo, comment je l’expliquais alors :

 

 

 

Mon témoignage

Comme je l’évoquais dans la vidéo ci-dessus, tout est parti, d’une expérience chamanique.

Alors que je réalise une méditation active dans le monde d’en haut, mon guide désigne mon coeur. J’y vois alors une petite flamme transparent, légèrement bleutée. Une flamme vivante. J’y reconnais la Vie ! Je me dis alors, comme souvent, qu’il s’agit d’une métaphore… que mon inconscient essaie de me dire que l’énergie vitale vient du coeur (et c’est très beau !)

C’est alors que le paysage change. Mon guide m’emmène au dessus d’une rue pleine de monde. Des gens qui s’affairent… on dirait New-York, filtrée en mode « négatif et noir et blanc ». Les gens deviennent transparent et je ne vois plus que leur contour. Ils continuent d’être pressés et de vivre leur vie. Mais à l’intérieur, chez chacun d’eux, hommes ou femmes, je vois cette même petite flamme bleutée. Chez TOUT LE MONDE.

La flamme n’a pas la même taille, le même éclat pour tous. Il y a de grandes flammes. Des flammes toutes petites. Si petites qu’on dirait des bébé-feu qui viennent seulement de démarrer.

Mais chez chaque personne, cette flamme est présente.

Je canalise le message de mon guide : la taille de la flamme dépend de notre travail spirituel. De notre travail sur soi. Je suis alors étonnée de voir, partis ces hommes d’affaires de New York, costumes et malettes pour certains, avoir de belles flammes. Et oui, l’habit ne fait pas le moine !

Je me souviens encore de l’effet de cette visualisation en moi. Non seulement j’avais pu voir ce qu’était ce feu, mais mon coeur s’était également mis à briller à l’intérieur, à s’intensifier, à devenir un espace de force.

 

 

Peu de temps après (divine synchronicité !) je recevais un ouvrage sur nos capacités méconnues écrite par un géobiologue. J’y découvrais ce qu’il nommait le feu du coeur et immédiatement je pu mettre un mot sur ce que j’avais vécu lors de ma méditation. En testant son approche, je renouais avec les sensations délicieuses que j’avais connu.

Au début, je n’y revenais qu’occasionnellement, ne sachant pas trop quoi en faire. Et petit à petit, je l’incorporais dans mon quotidien !

Quelques années plus tard, je reçus le message de partager ce que je savais à ce sujet et d’en faire un atelier pédagogique à ma façon.

J’espère réussir dans cette mission et vous permettre de développer votre feu intérieur de façon agréable et joyeuse, en restant simple.

Plongeons dans le vif du sujet avec une première médiation totalement guidée ! Rendez-vous dans le chapitre suivant 😉

 

 

 

<– Jour précédent                                               Retour à l’accueil                                              Jour suivant –>