MDVd – J709 – Sexualité sacrée

 

 

 

 L’union sacré 

 

 » Celle qui Aime Toutes Choses montra à ses enfants humains que chaque acte de la vie physique est sacré. » p.193

 

La rose d’or

Selon notre éducation, nous n’avons peut-être jamais pu comprendre en quoi la sexualité pouvait être un acte sacré.

Notre vie sexuelle reproduit dans l’incarnation, l’union divine du féminin et du masculin sacrés.

Pourtant, dans l’histoire divine, ce n’est pas un union qui s’est produite pour faire émerger les mondes. Mais bien une séparation. Puis une réunion.

D’après les mythes et les messages de canalisations, l’Un, la Source s’est divisée en 2 (tout comme une mitose cellulaire : n’oublions pas que ce qui est en haut est en bas…) et a pu enfin se voir dans les yeux de l’autre.

C’est en unissant ensuite leur force, que la matière a, petit à petit, pu émerger. Cette réunion, cet assemblage des forces n’était pas une fusion, mais une re-union. Un travail de co-création.

En avril 2020, alors que je participais à la prière mondiale du feu du coeur, j’eu la vision d’une gigantes et sublime nos d’or au-dessus de la Terre. La rose se gorgeait de l’énergie envoyée par de nombreuses conscience et resplendissait d’autant plus, grossissant d’avantage. Je comprenais avec émotion qu’elle protégeait désormais notre champ vibratoire collectif.

Immédiatement après, je me suis lancée dans des recherches en français et anglais sur sa signification symbolique. Je ne trouvais rien et tentais de comprendre par moi-même… la rose est le symbole du féminin sacré. On trouve plusieurs couleurs et plusieurs signification à la rose. La rose rose, est le féminin qui se déploie. La rose rouge est justement l’union sexuelle.

La couleur d’or, quand à elle, vibre à une fréquence très élevée. Elle est l’énergie de la lumière pure. Du soleil.

Et donc du masculin sacré.

J’en déduis que la rose d’or est le symbole de féminin sacré s’étant suffisamment développé pour entrer en union équilibré avec le masculin.

C’est avec émotions que j’arrive à saisir l’ampleur d’un tel cadeau. Je suis très touchée d’avoir pu voir cette beauté.

 

 

 

 

Puis le temps passa et environ 1 mois plus tard, je tombais sur l’explication de la rose dorée par une prêtresse des Madeleines. Elle avait, elle aussi, reçu la vision de la rose d’or. Le simple fait de savoir que nous étions plusieurs à avoir reçu cette vision était déjà en soi une sublime validation de ce que j’avais vécue ! Mais son interprétation ajoutait encore de la beauté à ce cadeau merveilleux.

D’après elle, la voie de primaire de Marie est ancrée dans la voie de la rose rose, la voie de l’amour de soi.

Ce chemin amène naturellement à la rose d’or, la voie de la maturité, de la souveraineté.

Elle est la voie d’Isis et d’Ishtar.

La rose dorée symboliserait alors l’équilibre parfait entre le masculin divin et le féminin divin. Métaphore sublime du Christ-Sophia, la souveraineté de notre âme, la voie pour devenir pleinement soi-même, connecté à la Vérité. Pourtant, et bien que la rose d’or symbolise l’union et l’équilibre, son chemin est avant tout un chemin féminin. Un chemin encadré par Isis, Ishtar, Aphrodite et les Marie. Un chemin qui amène l’éveil du masculin sacré par le féminin !
Cette conclusion rejoignait parfaitement la mienne…
Dans ma vision, la rose d’or englobait la Terre entière ! Le féminin divin s’éveillait à nouveau suffisamment sur Terre pour le retour de l’équilibre. Merveilleux, non ?
La rose d’or est apparue dans notre monde, tangible, nous montrant la voie de l’union sacrée.

 

Respect. Confiance. Intimité

Dans le conte « le caractère sacré de l’amour », la Mère de clan de la 7e lune et son compagnon Chien à plumes prennent le temps de se découvrir.

« Cette danse des amours avait duré trois lunes.. » soit donc 3 mois.

3 mois !

Dans une société où tout s’accélère, où les films et les séries parlent de « coup d’un soir » et où nos adolescents n’hésitent pas à faire l’amour de plus en plus tôt, ce délais, cette danse des amours semble éloigné de notre réalité.

Pourtant, c’est par l’intimité profonde, le partage de nos pensées intérieures qu’une base solide peut être établie. Et avec elle, la confiance.

Il ne manque alors que la 3e clef, le respect, pour que la magie de l’union puisse opérer.

Or, nous l’avons-vous, nous ne pouvons être respecté que si nous nous respectons nous-mêmes. Que si nous nous aimons.

 

 

On oublie trop rapidement que pour bâtir des relations de qualité, il est question d’un besoin fondamental de fondations. Les liens avec les autres en général (et pas seulement les relations amoureuses) sont des constructions à part entière. Elles nécessitent nos efforts de bâtisseurs.

Le temps d’établissement de ces bases dépend de chacun.

En choisissant d’être respectueux, nous faisons également respecter ce temps de construction.

C’est alors que les toutes les clefs d’une relation fabuleuses peuvent s’activer.

 

 

Faire s’épanouir le caractère sacré de notre sexualité

Pour beaucoup d’occidentaux, le tantrisme ressemble à un jeu d’énergies que l’on dirige avec conscience dans notre corps. En fait, il s’agit d’utiliser l’énergie naturelle sexuelle pour la redispatcher là où nous en avons besoin (principalement, nos chakras !)

D’après les traditions, l’homme se viderait énergiquement pendant l’orgasme (d’où les voeux de chasteté émis par les moines afin de garder l’énergie indispensable à augmenter leur taux vibratoire) alors que le réservoir énergétique de la femme se remplirait pendant l’acte sexuel (et se viderait au moment de ses menstruations… c’est pourquoi la voie tantrique enseigne également comme ne plus avoir ses règles !)

Ainsi, des hommes ont tenté de faire circuler dans leur corps, les énergies de la femme après l’orgasme. Pour ce faire, des gourous ont usé et abusé de l’énergie sexuelle de leurs partenaires féminines. Le féminin n’était plus alors qu’un outils d’ascension. Nous sommes bien loin d’une union sacrée mais d’un vol !

La voie de l’amour telle que décrite par de nombreux couples divins (tels qu’Isis et Osiris, Maire-Madelein et Jésus, …) est celle d’une relation sacrée AVANT d’être celle d’une union sexuelle sacrée.

Le principe de magie sexuelle est peut-être juste en pratique, dans le rituel et l’acte mais il lui manque son fondement, sa pureté et sa force : l’amour véritable.

Seul l’amour et la lumière peuvent faire vibrer notre énergie sexuelle à son plus haut potentiel. L’acte n’est plus simplement une rencontre mécanique, mais une rencontre de coeur sur le plan de la densité.

Pour l’expérimenter, je vous propose des petits exercices très simples.

Les yeux dans les yeux

Avant de faire l’amour, prenez le temps de regarder votre partenaire dans les yeux. Aménagez 3 minutes de reliance totale par vos regards.

Cela génère automatiquement un espace d’intimité et de connexion d’âmes. Quand à la confiance et le respect dans votre relation, cela ne peut se faire que dans le temps… sentez en vous, où vous en êtes.

C’est aussi le bon moment pour vous, d’activer votre feu du coeur (comme dans la méditation guidée).

Continuez à vous connecté par le regard dans vos ébats. N’oubliez pas également de vivre ce moment en pleine conscience, en vous focalisant dans le corps. Dans les sens.

Créer un espace romantique permet d’activer l’odorat (encens), l’ouïe (musique) … en redécouvrant ce moment, en mettant notre attention sur tous nos ressentis et en recherchant l’amour de ces sensations, nous incarnons Celle qui aime Toutes Choses.

 

De coeur à coeur

Après l’orgasme, continuez à vous focaliser sur vos ressentis intérieurs. Restez encore connectée.

Imaginez que toutes vos cellules ont été rechargées.

Si votre feu du coeur est encore actif, vous pouvez choisir de partager cette énergie intense avec votre partenaire.

 

Et si on a pas de partenaire ?

Pas d’autre ? Pas grave ! Vous pouvez adaptez le premier exercice en vous regardant vous-même dans le miroir. Pendant 3 minutes également. Aimez-vous intensément avant de passer à tout acte de masturbation.

Pour le 2nd exercice, vous pouvez choisir d’offrir votre feu du coeur, augmenté par la force de votre orgasme, à quelqu’un que vous souhaitez bénir par exemple. Vous pouvez aussi l’envoyer à la Rose d’Or qui couve notre monde de ses pétales gigantesques !

 

 

 

<– Jour précédent                                               Retour à l’accueil                                              Jour suivant –>