Nettoyage !

Tout comme la maison, nous avons parfois besoin d’un grand nettoyage de printemps ! Et ça tombe bien, puisque nous arrivons en douceur au temps des Pâques 😉

Parce ce que, à bien y regarder, c’est ce que faisait les anciens avec la période du carême… un grand jeûne de plusieurs semaines avant les fêtes. C’est un nettoyage intérieur que je vous recommande avant de faire avant tout travail spirituel d’ailleurs. Si vous en avez envie, vous pouvez commencer un petit carême, il n’est pas trop tard. Vous pouvez décider de mettre de côté une seule catégorie d’aliment pour tenter : l’alcool ou le café, le sucre, les viandes, les fromages, … ou même le tabac. Ou tout à la fois pour les plus courageux 😉

 

 

Comme je l’évoquais sur mon compte instagram (par ici pour me suivre) je vais vous parler surtout de nettoyage extérieur… sur nos corps énergétiques !

Cela me fait penser que je souhaite écrire un post sur l’expérimentation de la réalité des corps énergétiques. Ce sera pour plus tard, mais si vous êtes intéressés faites une recherche, on trouve ces tests sensoriels un peu partout désormais.

A partir d’ici, nous partons du principe que les corps énergétiques existent (dont l’aura). Et nous partons également du principe que ces corps ont différentes qualités selon nos états d’être. Nous attirons ce que nous émettons… mais parfois, nous pouvons aussi attirer des éléments négatifs, des énergies basses parce que nous irradions un peu plus que la moyenne. Ces énergies, tout comme les insectes, sont attirées par la lumière. Ce n’est pas du tout péjoratif, parce que nous aussi nous le sommes : nous aimons vivre et passer du temps à côté d’êtres lumineux, lire des ouvrages écrits par des maîtres… cela nous nourrit. Et à notre tour, nous nourrissons les autres ! Tout cela est donc très naturel.

Et comme cela est naturel, nous avons tous les outils pour vivre avec.

Cependant, il arrive que nous plongions dans un véritable bain nocif et que nous nous retrouvions complètement agressé (c’est pourquoi, les chamans et maîtres prennent des précautions en se protégeant.)

Sans protection, nous nous retrouvons épuisés, affaiblis… un terrain propice aux attaques à succès des virus et bactéries : un engrenage de maladies qui se succèdent et la déprime en cadeau !

 

 

Se nettoyer de toutes les énergies négatives accrochées à nos corps énergétiques (que je visualise comme de gros amas noirs visqueux), c’est finalement très simple : nous allons choisir une aide (huiles, guides, cristaux, bols chantant, etc …) et nous allons réaliser une courte méditation.

Je vais vous expliquer comment faire cela tout seul (yesss !)

 

 ➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳

 

Choisir une aide

Demander à vous connecter à votre moi supérieur (à voix haute, 3 fois). Normalement, nous sommes toujours plus ou moins connecté à lui/elle. Cette démarche nous permet, à nous, d’établir une intention claire et respectueuse, de désirer de travailler avec les forces lumineuses. Bref, expliquer votre problème et votre désir de le solutionner (en gros demandez de l’aide !)

Vous pouvez vérifier que vous êtes connectés à la bonne lumière par l’utilisation de la kinésio ou du pendule (histoire d’être sûrs).

Les tests kinésiologiques (tests musculaires) et la radiesthésie vous permettront aussi de choisir les aides qu’il vous faut. Demandez tour à tour à quel règne vous devez vous référer. Dans mon dernier nettoyage, la réponse fût les huiles, mais cela peut-être tout à fait différent pour chacun (et en fonction ce que vous avez à la maison).

Dans notre exemple, nous allons continuer avec les huiles. Il s’agit donc maintenant de demander tour à tour de quelle(s) huile(s) nous allons avoir besoin. Ici, 3 huiles essentielles ont été choisies : mandarine, mandarinier et pamplemousse. Je ne m’attendais pas à ce choix mais plutôt à des huiles plus fortes ou plus sacrées. Et oui ! Il s’agit de faire confiance et de ne pas laisser le mental interférer.

Ensuite j’ai dû demander dans quoi les mettre (on met très rarement les huiles essentielles pures en contact avec la peau, et JAMAIS il ne faut les ingérer pures) et la réponse fût mon mélange « porte noire. » Je comprends que son utilisation sera cutanée. Dans le cas d’une ingestion, procéder à une vérification de la dangerosité des huiles (on n’est jamais trop prudents !)

La base végétale de ma préparation est une l’huile d’amande douce. Elle contient notamment de l’huile essentielle de Fragonia et de Bergamote.

Ensuite, je demande combien de gouttes de chaque. Puis je fabrique mon mélange en suivant la recette !

 

 ➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳

 

Nettoyage

La connexion à ce stade étant plus forte je n’ai plus eu besoin de pendule, mais vous pouvez continuer à poser des questions simples (oui ou non) pour la marche à suivre. Ici, j’ai mis le mélange dans mes paumes de main, puis j’ai parfumé à quelques centimètres de moi mon corps d’énergie. J’ai aussi respiré le mélange très fortement (franchement délicieux…)

J’ai commencé une méditation de visualisation : je voyais mon aura et les « saletés accrochées. » J’ai visualisé une connexion avec la Terre, et un drainage des saletés (comme par des racines).

Ensuite, j’ai eu la vision, d’une onction de mes pieds par ce mélange. Ce que j’ai fait. Je me suis ensuite allongée au calme (le mélange tout près de mon nez) et j’ai visualisé que je m’inspirais de lumière (par le nez et le chakra coronal) et que l’expirais du « goudron ». 3 fois ont suffit. Régulièrement, j’ai demandé si le nettoyage était complet. A chaque non, je retournais à ma visualisation.

Après les 3 fois, j’ai vérifié : le nettoyage était terminé. En ouvrant les yeux, j’ai ressenti une forte impulsion d’énergie. Je me sentais tout à fait bien (chose qui n’était pas arrivé depuis 3 semaines !) En avalant ma salive, je me suis même rendue compte que je n’avais plus de douleurs à la gorge (alors que j’en étais à mon 3e jour d’angine et que j’avais eu du mal à faire la lecture aux enfants le matin même !)

Je me fais de temps en temps des soins (uniquement visualisation sans coup de pouce matériel), mais là, j’étais sidérée !

Quelques que soient les effets ressentis ou non sur le coup (cela peut prendre plus de temps bien entendu) pensez à remercier l’aide apportée (votre moi supérieur, les huiles, etc…) Cela peut prendre plusieurs formes : à voix haute, par un morceau de musique composée pour l’occasion, un dessin… ou l’écriture d’un article (soyez remerciées, puissantes aides, pour votre action de lundi !)

J’ai tellement aimé l’odeur de ce mélange, que j’ai souhaité après le soin, me re-parfumer un peu… mon guide s’est gentiment moqué de moi : ça ne sert plus à rien ! Et oui, quand c’est fini, c’est fini ! Je lui ai juste expliqué que le souvenir même de l’odeur me donnait la patate 😉

Astuce : Si jamais vous ne vous sentez pas de faire une visualisation solo, uniquement guidés par votre intuition, youtube regorge de vidéo de nettoyage.

 

 ➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳

 

 

La suite

Pour vous rendre compte de l’efficacité du soin, vous allez rapidement avoir de grosses envies (d’immédiat à 5 min):

  • d’uriner (même si vous étiez vidé juste avant, c’est une autre façon d’éliminer les saletés) ;
  • de boire (préférer l’eau chaude et/ou dynamisée) ;

Et un peu plus tard (dans l’heure qui suit) :

  • envie de manger (les soins sont puissants, ça creuse) ;
  • envie de vous reposer (c’est paradoxale… après une grosse montée d’énergie, vous pouvez avoir envie de douceur, de lire bien au chaud, de vous chouchouter) ;
  • envie de vous doucher ;
  • envie de vous balader (même sous la pluie !)

Suivez votre instinct. Et n’oubliez pas de vous déconnecter de vos aides (ou alors vous allez vous sentir fatigué à nouveau et/ou vous provoquer des migraines).

IMPORTANT : il est préférable de faire ce genre de nettoyage en extérieur et pied nus. Si c’est impossible, surtout, n’oubliez pas d’ouvrir les fenêtres de la pièce où vous avez pratiqué le soin (pendant le soin même de préférence.) Vous pouvez vérifier si le lieu a besoin d’être purifié ensuite (souvent il n’y a besoin de rien ou bien une petite fumigation suffit).

Et n’oubliez pas, la prochaine fois, de bien vous protéger avant d’aller dans des endroits sensibles (transports, spectacles, cimetière, musées, …) ! Je crois qu’il suffit d’une seule fois pour bien enregistrer la leçon (je dis ça pour moi en tout cas!)

Prenez bien soin de vous 😉

 

Avec tout mon amour,

Fanny