Les deuils du Shadow Work

Sur cette page vous trouverez de nombreux exemples de mes travaux personnels dans le cadre de ma propre guérison. Ce sont des oeuvres d’art thérapie qui ont été pour moi, d’une grande puissance.

Le point de départ de ce partage est une réflexion pendant la visite dans un parc d’attraction ce week-end… genre de lieu-parenthèse qui nous font vivre au présent, dans nos perceptions… d’un monde faux où tout se base sur notre acceptation à jouer le jeu. À y croire.

J’ai aussi été surprise (choquée ?!) de constater autant de cas de “dissociation” ! Ou en tout cas de troubles de déréalisation, dissociant la personne de la réalité, de son corps, de sa conscience, du sens même de la vie… présents mais absents. Regards vides. 

 

 

On n’en parle peu mais…

pour guérir les traumas,

nous avons besoin de faire de nombreux deuils.

 

 

 

 

Le deuil de la vie que l’on a jamais eu.

De l’amour jamais reçu.

De la façon dont nous nous sommes traités nous-mêmes,..

… et les autres.

 

 

 

Des années perdues.

 

 

 

 

 

Nous n’aimons pas ressentir tout cela.

C’est pourquoi tant de personnes vont éviter de plonger dans ces souffrances.

Ils les suppriment.

Ils se dissocient.

 

 

 

 

 

 

Ils restent figés dans un entre deux pendant des années sans même le savoir.

Mais cela se montrera dans leur vie sous la forme de :

-dépression

-stagnance

-déconnexion de leurs émotions (et celles des autres !)

-superficialité dans leurs relations.

 

 

 

 

 

 

C’est le travail émotionnel le plus difficile qu’une personne puisse faire un jour.

Mais c’est le seul moyen de le traverser.

Car sans ce deuil. Sans ce lâcher prise…

Le trauma reste.

En.

Nous.

 

 

 

 

 

 

 

Il empoisonne notre corps.

Notre mental.

Notre esprit.

Comme s’il était encore là. Maintenant.

 

 

 

 

 

 

 

La seule voie pour en sortir,

c’est de retourner dans ces émotions,

qui n’étaient pas sécurisantes à ressentir au moment où le trauma a eu lieu.

 

 

 

 

 

 

 

Ce n’est que lorsque nous serons capable de ressentir ces émotions,

que nous guérirons,

car “on ne peut soigner, ce qu’on ne peut ressentir”.

 

 

Quand nous ressentons enfin,

nous nous souvenons à nouveau de notre âme.

Nous nous reconnectons à la vie et à tout ce qui est.

 

 

 

 

 

 

Traverser ce deuil, c’est guérir notre coeur.

C’est retrouver l’essence de la Vie et sa force.

Notre vitalité.

Notre joie.

C’est re-voir la beauté de nos frères et soeur humains.

Et le fil invisible des mondes des esprits.

 

 

 

 

 

 

Bienvenue aux résurgences émotionnelles.

Bienvenue dans l’essence même du Shadow Work.

Bienvenue à l’Art Thérapie Radical.

 

 

 

Résurgence de la Fosse Dione. Turquoise comme le chakra-coeur. Naturelle. Profonde et dangereuse… symbole de la résurgence des guérisons du coeur, comme un appel à aller explorer nos profondeurs.

 

 

Ce texte a été inspiré par @faithinthejourney. LEAVE NO TRACE.