5BA7J – FE01 – Ouverture

 

 

 

 

 Ouverture 

 

 

Chemin orange

Nous sommes là, ensemble, devant le second chemin du labyrinthe : le chemin de guérison orange.

 

 

Guérir les blessures de l’âme, c’est mettre de la lumière dans ces processus automatiques que nous vivons au quotidien et qui nous font souffrir.

Pour ouvrir ces ateliers, j’ai souhaité prendre le temps de conscientiser ce travail de soins, que nous allons faire ensemble.

 

 

Un de nos alliés 😉

 

 

Le pouvoir de l’intention

Pourquoi faites-vous ce travail ?

Pour commencer, si vous le voulez bien, je vous propose une petite investigation sur votre objectif.

La première entrée dans votre journal sera d’écrire votre intention le plus précisément et cela avec vos propres mots à vous.

  • Est-ce parce que vous avez la sensation de ne pas habiter votre corps ?
  • De ne pas être à votre place ?
  • Pour mieux apprécier totalement votre incarnation ?
  • Pour réparer une relation en particulier (cela peut être avec la Terre !) ?
  • Résoudre des problèmes liés à votre sexualité ?
  • Ou pour soigner des maux liés à cette blessure ?
  • Une maladie chronique peut-être ?
  • Ou parce que vous êtes dans un chemin de flammes jumelles ?
  • Pour travailler à votre complétude ?
  • Par curiosité ?

 

Tout est juste.

Il n’y a pas de “bonnes” ou de “mauvaises” raisons d’être ici. Ou des raisons plus illuminées que d’autres.

Notre égo aime faire de nous les meilleurs, les plus spirituels, ceux qui ont raison…

C’est pourquoi, reconnaître la raison exacte de notre travail sur nous-mêmes n’est peut-être pas si simple que cela.

Mais osons. OSONS voir dans la vérité, pourquoi nous sommes ici et qu’elles sont nos attentes pour ce moment de notre vie.

 

Noter notre intention est un acte fort qui vous permettra d’ouvrir la porte de cet atelier avec toute votre conscience.

 

 

➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳

 

Rituel simple d’ouverture

Vous avez réussi à exprimer votre intention (à voix haute ou par écrit) ?

Maintenant, si vous le voulez bien, je vous propose d’ouvrir cet espace de travail sacré avec une courte méditation.

Simple et rapide, elle va nous permettre de poser notre intention à faire ce travail pour notre bien être et notre développement.

Voici le mantra que nous allons réciter —> OM VAM HUM SOYA (je vous le répéterai, mais certains étant plus visuels qu’auditifs, auront besoin de ce support).

 

 

Quand vous serez prête (au calme, sans interruption à l’horizon, …) lancez l’audio suivant pour plonger dans ce court rituel :

 

 

 

 

➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳

 

 

<– Jour précédent                                                 Retour à l’accueil                                              Jour suivant –>