5BA7J – FE05 – Champ d’énergie

 

 

 


CHAPITRE UN :

EVEIL ET ACTIVATION

 


 

 Une pratique énergétique 

 

 

Le jugement

Nous avons souvent des conceptions erronées de ce que sont la jalousie, l’égoïsme, le jugement… tout simplement car nous avons appris des définitions fausses qui sont devenues des croyances.

Ainsi, se faire passer en premier, faire passer ses besoins en premiers n’est PAS être égoïste.

Il est normal que nos besoins soient prioritaires : nous devons d’abord remplir notre coupe avant d’offrir ce qui en déborde.

L’égoïsme apparait lorsque nous exigeons que les autres fassent passer NOS besoins avant les leurs.

C’est parfois subtil, mais alors, tous nos comportements ne sont plus ceux que nous croyions…

La jalousie, c’est avoir peur de perdre quelque chose que nous possédons déjà (comme un partenaire de vie). Ainsi quand on nous dit que nous sommes jaloux de la réussite de quelqu’un, ce n’est pas de jalousie dont il s’agit, mais d’envie.

Et le jugement c’est de demander aux autres d’agir selon NOS valeurs à nous.

L’inverse du jugement est le discernement, qui consiste à observer que certaines valeurs ne sont pas les nôtres… et c’est ok ! On a tous des valeurs différentes et nous ne devons pas les imposer.

Comment bien faire la différence entre les deux ? Si c’est un jugement, nous allons nous sentir mal, lourd. Sinon, nous nous sentons légers et lumineux.

Si nous souffrons de la blessure d’impuissance, nous ne savons parfois pas utiliser d’autres “armes” que celles du jugement, car nous sommes des blessures autant que nous sommes des blessés.

Il est donc fréquent de juger.

 

Apprendre à mieux utiliser notre énergie masculine 

La blessure du féminin est un défaut des femmes à utiliser la puissance de leur ventre. Un défaut à utiliser leur énergie masculine.

Et cela peut avoir de drôles de conséquences karmiques, comme nous allons le voir dans cette vidéo qui nous montre à quel point le jugement, est une énergie de la blessure d’impuissance qui nous dessert :

 

 

 

Lien direct de la vidéo : Vidéo du jugement

Mot de passe : ordredivin

 

Pas de panique !

Nous avons jugé car nous ne savions plus quoi faire. Cela est arrivé, voilà.

Maintenant, nous prenons toute la responsabilité de nos actes et nous l’acceptons.

Et nous pouvons facilement éliminer les jugements passés par la technique d’Ho’ponopono que vous connaissez déjà 😉

Pardonnons-nous nos jugements passés et notre irresponsabilité.

C’est fait !

Désormais, nous allons chercher à changer cette mauvaise habitude.

Bien entendu, cela ne se fera pas du jour au lendemain… et à chaque fois, pensez à Ho’ponopono !

 

Quelques mots sur Lady Portia

Lady Portia (par le biais de sa quintessence ou par connexion avec son essence) va nous aider à activer l’énergie de notre bassin, afin de faire intervenir notre énergie masculine plus tôt et de façon plus juste.

Lady Portia est une soeur de la Rose. Elle est la Déesse de la justice et de la paix et flamme de jumelle de St Germain, gardien de la Flamme Violette.

Tous les deux nous éduquent sur le karma et ses mystères.

Alors que l’atelier se crée différemment de ce dont j’ai l’habitude, je note ce qui m’arrive personnellement pour choisir de nouveaux chemins d’exploration et comme le karma est un concept qui revient autour de moi, je pense qu’il a sa place ici.

D’autant plus que Lady Portia s’est présentée comme allié !

Même si le karma n’est à priori pas directement lié à cette blessure, je pense qu’en agissant à sa guérison, nous influons sur le karma d’une façon radicale : nous changeons notre destin de femmes. Nous changeons le destin des femmes.

J’aperçois la guérison des blessures du féminin et du masculin comme des actes forts.

Car après, tout, ce ne sont pas des blessures totalement reconnues (ce qui fait que j’ai beaucoup hésité à les inclure… mais l’intuition a gagné, hourra !)

 

 

Lady Portia apporte l’ordre et les opportunités dans toutes les expériences. Elle régule la loi de cause à effet (puisqu’elle est maitresse du karma !) et nous aide à reconnaitre les impacts de nos jugements, de nos choix et de nos comportements sur nous… et sur le monde.

Soigner la blessure du féminin a un impact encore plus important sur le collectif que les 5 autres blessures. Intéressant non ?

Elle nous permet de comprendre que la Justice est une énergie qui parle d’honorer chacun, plutôt que de punir. De voir ce qui est juste moralement et spirituellement pour la croissance de notre âme.

Oui, nos blessures nous font ré-agir et non pas agir en conscience. Oui, nous ne savons pas toujours utiliser à bon escient nos outils humains (nos énergies féminine, masculines, …) et il y a plein de raisons pour cela (dont le voile de l’oublie !) Mais peu importe les raisons, nous sommes responsables.

Et cela peut être dur à entendre.

Car, après tout, ce n’est pas notre faute ! Nous sommes embarqués dans un système qui nous incite à certains comportements et à ne pas prendre conscience de certaines hautes vérités.

Et pourtant, malgré notre inconscience, notre aveuglement… nous sommes responsables. Et nous subirons les conséquences. Le cycle n’en finit-il donc pas ?

Sommes-nous prisonniers ?

Heureusement, nous nous éveillons. Nous prenons conscience. Nous nous libérons.

L’éveil, et c’est bien cela dont il est question dans ce chapitre (bien que je pensais plutôt à l’activation dans le corps et le mental des ressentis de la blessure sur nous) nous libère.

Lady Portia nous dit* par exemple, qu’en reconnaissant que nous n’avons pas toujours agis pour le plus grand bien, nous épurons notre karma. Simplement en reconnaissant, en admettant.

En étant honnête avec soi.

*canalisation de Kyle Gray.

 

 

 

La leçon

L’univers nous apprend à TOUT aimer.

Si nous n’aimons pas les épinards, il nous en redonne une bouchée !

Pour apprendre à utiliser mieux l’énergie masculine, il nous fait tomber dans son expression extrême : couper les liens.

Ainsi, en més-usant notre énergie masculine (peu importe si nous en sommes conscientes ou pas : nous sommes responsables) nous tombons karmiquement dans un isolement masculin.

Un isolement détesté par le féminin.

La solitude est donc un des symptômes de la blessure du féminin.

Et cette solitude va activer à son tour une autre blessure : abandon ou rejet.

 

 

 

➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳

 

 

Une nouvelle pratique pour les femmes 

Dans “Paroles de femme interdite“, Marie-Madeleine partage avec nous une technique simple : la maîtrise de notre champ d’énergie.

Comme je vous le disais dans la vidéo, c’est une pratique idéale pour les empathes et hypersensibles que nous sommes. Elle va nous aider durablement !

Et c’est une pratique appelant notre énergie masculine.

Dans l’audio suivant, j’ai développé les informations de Marie-madeleine pour créer une “méditation” de retour sur soi d’ancrage, pour aborder la méthode :

 

Entrainement 

Pratiquez l’extension et la rétraction de votre champ d’énergie lors de vos prochaines méditations. Tentez d’utiliser une pierre de galène, en soutien (elle aide à rétrécir le champ d’énergie, souvenez-vous…)

En particulier, donnez votre code et regardez ce qu’il se passe.

S’il ne se passe rien, recherchez à nouveau votre champ énergétique de restriction et ancrez en lui ce code.

Si besoin, refaites-le à chaque fois.

Ce code pourra vous être utile lorsque vous ne serez pas capable d’entrer en méditation ou de tenir un état méditatif (environnement aux fréquences trop basses.) En activant votre code et en vous concentrant un minimum, vous pourrez réduire votre champ dans n’importe quelle situation !

Comme pour toute pratique, le secret c’est la répétition ! Alors on s’entraîne 😉

 

 

 

➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳

 

 

Safe pour les – 18 ans

 

 

Astuce 

Si arrivé ici, vous ne constatez pas d’éveil de votre zone de bassin ( les sensations peuvent ressembler pêle-mêle à des picotements, tremblements, chaleurs, tensions, etc…), je peux vous conseiller la lecture de romances.

Et pour les adeptes de fantasy (comme moi !) il y a la romantasy.

C’est un genre que j’ai découvert par hasard, lorsque je commençais à recevoir les premières informations pour cette classe. Enfin… “par hasard” !

C’et là que j’ai compris que mon chakra sacré était très endormi ! Une de ses histoires a éveillé très puissamment mon bassin : cette zone s’est agrandie et s’est mise à brûler pendant des jours (je précise, rien à voir avec une excitation sexuelle ou un orgasme… c’était la zone de l’utérus qui flambait.)

Les jours suivants, j’ai senti l’énergie bouger depuis cette zone. Comme des papillons dans tout l’abdomen. Accompagné d’une sensation de puissance.

Vous trouverez quelques idées de livres dans l’image ci-dessus (ceux-là sont lisibles par les -18 ans sans soucis.)

Dans l’image ci-dessous, vous trouverez des lectures plus… épicées !

 

 

Et pour les + de 18 ans

 

N’hésitez pas à vous ouvrir aux synchronicités.

Pour moi ce fût ce genre de livres mais vous pourriez être guidé dans bien d’autres directions (comme la danse du ventre par exemple !)

 

 

 

 

<– Jour précédent                                                 Retour à l’accueil                                              Jour suivant –>