5BA7J – FE08 – Passés

 


CHAPITRE DEUX :

EXPRESSION ET CONSCIENTISATION


 

 

 Se Plonger dans les Abus Passés 

Le blessure du féminin peut se comprendre par de l’impuissance et de la dépendance.

(Comme la somme des faiblesses des chakras racine et solaire. D’ailleurs on a bien rouge + jaune = orange après tout !)

Nous avons vu que cette blessure créait une rigidité face aux changements. Elle nous fait nous sentir dépendante des lieux, des conditions de vie, des moments… bref, selon notre environnement nous allons nous sentir plus ou moins impuissantes.

Tout changement va donc initier un stress important, car notre blessure nous fait croire que tout nouvel environnement sera à risques.

Ce qui provoque notre besoin de tout contrôler, afin d’éviter tout changement.

En contrôlant notre environnement, nous avons l’impression de contrôler notre impuissance et notre dépendance… mais bien entendu, ce n’est qu’une illusion. Nous ne pouvons pas nous battre contre les changements qui font partie de la vie.

Ainsi, changement après changement, nous vivons un stress continu.

Stress qui, comme nous l’a enseigné l’orme, crée un déséquilibre hormonal dans notre organisme (qui n’est pas fait pour vivre dans un cocktails hormonal là.)

Nous nous épuisons, à lutter contre le changement, parce que notre égo nous fait croire que notre puissance dépend de notre situation.

 

Questionnaire incontournable

Jusqu’ici, nous avons éveillé notre être et nous avons évoqué la blessure d’un point de vu général.

Il est temps de voir ce qu’elle implique à notre niveau personnel.

Pour chaque blessure, vous trouverez 3 questions absolument incontournables !

Elles peuvent être très inconfortables, c’est vrai. Mais à chaque fois que se manifestera une émotion dans le corps, prenez le temps de l’accueillir avec la procédure de l’accueil de l’enfant intérieur. Peu à peu. Une émotion à la fois.

Si les émotions sont trop difficiles à gérer, tentez de vous mettre dans une posture de spectateur de votre passé, en affirmant à haute voix que la situation n’est pas réelle. Vous pouvez aussi vous aider de la Fleur de Bach d’Arnica !

Si les émotions restent toujours trop intenses, je vous recommande l’aide d’un professionnel.

 

 

➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳

 

Ces questions puissantes proviennent de Sandy de Rose Alchemy. Je ne les ai que très peu changées finalement.

Ma proposition de travail autour de ces questions est la suivante : prenez un moment pour vous, pour vous installez avec votre bloc notes, une tisane bien chaude (à base d’une des plantes alliés pour accroître la puissance de votre réflexion intérieure : pissenlit ?) et pourquoi pas, d’une des pierres alliées aussi (bonjour obsidienne noire!) ?!

Prenez le temps de réfléchir à une question à la fois (de mon côté c’est même une question par jour !) et de noter tout ce qu’il vient.

Cela peut être un peu difficile à venir. Ou cela peut devenir un flot continu qui vous happe pendant 1 heure ! Tout est juste ici.

On y va !

 

 

 

Question 1 : où ? quand ? comment ? quelqu’un d’autre m’a-t-il mis en situation d’abus ?

Ici, nous recherchons les endroits où l’énergie de la blessure du féminin est encore active en nous. Tentez de ne pas vous laisser submerger par les émotions. Rester spectatrice de votre histoire… enquêtrice. Prenez des notes.

Tentez de voir si vous vous souvenez d’avoir ressenti un peu avant les évènements décrits, une sensation dans les tripes, une intuition qui tentait de vous signaler quelque chose sur ce qu’il allait se passer.

Qui vous a pris votre puissance et votre autonomie et dans quels cas ? Il est possible que des traumas d’ordre sexuel apparaissent à ce stade, mais toute forme d’abus (par des hommes et des femmes) pourront surgir à cet endroit.

 

Question 2 : où ? quand ? comment ? ai-je moi-même mis quelqu’un en situation d’abus ?

Cette question là aussi est intense ! Et inconfortable… autant nous pouvons nous sentir “juste” dans la position de victime, autant nous pouvons tenter de nous justifier sur nos propres actions afin qu’elles coïncident à nos valeurs. Percez le filtre de l’égo pour voir plus loin.

Qui avez-vous chercher à abuser ?

Souvent, cela est inconscient… et fait par manque de puissance ou par dépendance.

 

Question 3 : où ? quand ? comment ? me suis-je moi-même mis en situation d’abus ?

Ahaha ! Autre question pleine de défi. Parfois, nous pouvons avoir une intuition et ne pas la suivre… ne pas continuer un travail de dévotion alors que nous savons que cela est bon pour notre corps ou notre âme. Pris une décision basée sur les avis d’une autre personne (alors que cela ne coïncidait pas avec notre voix intérieure).

Dans quel cas, vous-êtes vous abusé de vous ?

Mis en impuissance alors que ce n’était pas vrai ?

Quand avez-vous même tu votre indépendance et votre puissance et pourquoi ?

 

 

➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳➳

 

 

 

<– Jour précédent                                                 Retour à l’accueil                                              Jour suivant –>